TOP 5 des métiers d’avenir sur le Web 

Avec l’ère d’Internet et de l’automatisation des services, certains métiers se détruisent, mutent ou se créent. Encore méconnues du grand public, des formations se créent et les autodidactes apprennent sur le tas. Retour sur ces nouveaux métiers.

Contexte économique

Malgré les crises qui traversent nos économies, ce secteur semble intouchable. Ou peut-être est-il au début d’un cycle qui s’essoufflera comme les autres … Ces métiers offrent et offrirons dans un futur proche des milliers d’emplois à pourvoir.

Les métiers

  • Ingénieur informaticien : Cette appellation est large et peu regrouper plusieurs activités telles que l’architecture des sites (UX Design), la gestion de la réseautique, la maitrise ou création de logiciels, le codage, …

Ce métier s’ajoute à plusieurs déjà existants, et apporte une plus-value. Informaticien en informatique industrielle, ingénieurs réseaux et télécoms, informaticiens de gestion, …

Formation : Souvent issues de formations Bac+5. Ce métier est difficile et les études sont longues. Un investissement personnel conséquent est à prévoir.
Ecoles d’ingénieurs publiques (INSAA, …),
Ecoles privées d’Informatiques (Polytech’Marseille, Nantes, Grenoble et Nice, Centrale Lille, Mines de Nantes…)

Salaire : Un débutant touche en moyenne 3200€, et jusqu’à 6300€ en fin de carrière.

 

startup-photos-large

 

 

  • Expert en référencement : L’expert en référencement SEO (comprenez référencement naturel et gratuit sur les moteurs de recherche) rassemble tous les éléments nécessaires pour une bonne visibilité.

Nous retrouvons comme mission l’optimisation de mots-clés pertinents et la recherche de popularité en créant des partenariats avec d’autres sites ou par l’échange de liens.

Formation : Bac+2 : DUT Métiers du multimédia et de l’Internet, écoles spécialisées en Informatique ou digital.

Salaire : Environ 1800€ pour un débutant. Le salaire grimpe en fonction de l’expérience.

 

 

  •  Data Scientist : Son métier est complexe : il s’agit de gérer et analyser les données (Big Data) qui arrivent par millier.

Il est en charge de la récupération de ces données, pour devra ensuite en tirer des stratégies.

Formation : C’est un métier très récent qui s’exerce dans plusieurs domaines d’activité (finance, assurance, e-commerce, …).
Master spécialisés Bac+5, écoles d’ingénieur, spécialisées ou de commerce.

Salaire : Environ 3000€ Brut. Pas assez de recul pour l’évolution.

 

data-scientist

  •  Traffic manager : Il doit mettre tous les moyens en œuvre pour créer des leviers d’acquisition du trafic.

Maximiser les visites, les ventes, attirer de nouveaux prospects… Ces missions dépendent des clients et du secteur d’activité.
Il gère également le référencement qu’il soit SEO ou SEA.

Formation : Bac+ 2/3 ou Bac+5. Ecoles spécialisées en Webmarketing, communication option Webmarketing ou écoles d’informatique.

Salaire : Environ 3500 €. Avoir de l’expérience est indispensable.

 

 

  • Web designer : Il peut être consultant ou salarié. Il agit en fonction des demandes des clients, et réalise des créations graphiques : bannières, infographies, affiches, …

L’identité visuelle doit être cohérente par rapport à l’image du client.
Une bonne maitrise des logiciels tels que Photoshop, Illustrator ou Flash est nécessaire.

Formation : DUT Informatique, DUT Métiers de Multimédia et de l’Internet, BTS Design Graphique.

Salaire : 1800 € pour un débutant. Les consultants négocient leurs missions au cas par cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *