Comment maîtriser son image sur les réseaux sociaux ?

Sachez-le, les réseaux sociaux font parti du processus de recrutement, et constituent votre « 2ème CV ». Bien qu’il existe des réseaux sociaux professionnels souvent à notre avantage, n’oubliez pas votre compte Facebook avec vos veilles infos qui datent de sa création… Cela pourrait vous porter préjudice.

Analysez la cible

A qui s’adressent vos comptes ? Qui peut y avoir accès ? Réglez les paramètres de confidentialité en fonction de ces points.
Créez des profils sur les réseaux sociaux qui correspondent à votre secteur d’activité et mettrons en valeur vos compétences. Vous aimez la photo ? Tumblr. Vous êtes un artiste dans l’âme ? Instagram. Etc.

Créez-vous un compte personnel pour vous et vos amis, avec un patronyme différent par exemple.

Faites le point

Googlelisez-vous. N’ayez pas peur. Tapez votre nom dans la barre de recherche est un premier point pour évaluer la situation. Agissez en fonction des résultats donnés. Le but est bien sur d’apparaître le moins de fois possible ou dans des post positifs.
Certains logiciels gratuits peuvent également s’en charger.

Remue-ménage

Passez à l’action, supprimez, modifiez. Sachez tout de même que rien ne disparaît vraiment sur le net… comme évoqué précédemment, régler les paramètres de confidentialité permet de bloquer le contenu aux amis, amis de nos amis ou inconnus. Usez de ces fonctionnalités.

Tirez à votre avantage

Vous êtes sportif ? Montrez-le. Faites parti d’une association ? Pareil. Utilisez la visibilité qu’offrent les réseaux sociaux à des fins avantageuses. Vous pouvez valoriser vos compétences sur les réseaux LinkedIn et Viadeo par exemple.

Si vous êtes un accro du réseau, publiez du contenu in-té-lli-gent. Partagez de l’actualité pertinente.

Attention aux rumeurs

Attention aux contenus publiés dans votre dos. Statuts, identification, … Evitez tout contenu compromettent.
Jouez de votre droit d’image et demandez simplement de retirer la photo au publicateur.

Critiquer son emploi

Aïe aïe aïe. Très mal vu par les recruteurs. Vous aurez l’air d’un râleur nonchalant et surtout mal poli.

Orthographe

Attention aux fautes, même dans les contenus informels ! Vous ne serez pas pris au sérieux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *